L’entretien de votre terrasse en bois

Dans le domaine de la construction et de l’aménagement des espaces extérieurs comme la terrasse, le bois naturel est l’un des matériaux les plus appréciés par les français. Viennent ensuite le béton, la pierre, mais également le carrelage. C’est un matériau naturel qui permet de nombreux avantages qui sont très recherchés par les consommateurs : un style et une esthétique unique, un mariage homogène avec l’environnement du jardin et un confort inégalable. Sur le marché, le choix est varié et on compte également les produits spécifiques pour pouvoir l’entretenir. Point sur la terrasse en bois ainsi que ses modalités d’entretien pour en profiter tout au long de l’année.

1) Quelle coupe de bois choisir pour sa terrasse ?

Lorsque l’on souhaite se lancer dans la construction d’une terrasse en bois, les entreprises spécialisées vont vous proposer deux types de coupe : une forme en lame et une autre en caillebotis.

Les lames de bois sont présentées sous forme rectangulaire et sont semblables aux lames des parquets intérieurs. Elles sont posées sur des lambourdes et offrent un grand avantage puisqu’elles sont autonettoyantes. En effet, l’eau provenant de la pluie et les poussières ne s’agglomèrent pas et sont rapidement éliminées.

Le bois en caillebotis sont des dalles qui sont composées de planches et qui sont posées dans un sens unique. L’entrepreneur va alors les disposer sur un lit de sable ou un lit de terre et les recouvrira d’un film dit géotextile, c’est à dire un dispositif qui empêche l’apparition des mauvaises herbes et des racines.

2) Quels sont les critères à prendre en compte pour l’essence de bois?

La principale difficulté pour une terrasse en bois se situe dans son exposition aux différentes intempéries qui surviennent quelque soit la saison. Il faut donc prévoir le nettoyage ainsi que l’entretien que vous aurez à fournir sur le court comme sur le long terme. Il faut également prendre en compte l’humidité ambiante qui peut varier d’une région à l’autre pour nettoyer une terrasse en bois qui mousse, le niveau d’ensoleillement pour anticiper le phénomène de terrasse grise ainsi que les propriétés hygroscopiques (c’est le terme qui qualifie la capacité du bois à absorber l’eau).

Afin de vous aider à trouver un produit qui vous correspond et qui vous demandera le moins d’entretien possible, il est primordial de tenir en compte de plusieurs critères qui seront déterminants dans le choix final :

– La stabilité des dimensions
– La résistance à la moisissure
– La densité la plus adaptée possible
– Un bois qui est ancré dans la politique de développement durable
– Un style en adéquation avec vos envies
– Le respect de votre budget

3) Quel type de bois choisir pour sa terrasse?

Pour votre terrasse, vous aurez le choix entre trois types de bois: le composite, l’exotique et européens. Ces derniers peuvent vous être proposés soit traités, soit non traités.

Le bois européen sont les moins chers du marché mais sont plutôt utilisés pour les intérieurs des habitations.

Le bois exotique est imputrescible et s’applique très bien à l’intérieur tout comme à l’extérieur et ne nécessite pas d’être traité contrairement au bois européen et au composite. S’il est plus cher à l’achat, c’est un très bon investissement car il évitera l’achat ultérieur de produits d’entretien en grande quantité (anti mousse bois, nettoyer terrasse bois javel, etc).

Le bois dit composite est principalement composé à 50% de bois qui a été recyclé et les 50% restants sont du polyéthylène, ce qui le rend très résistant aux chocs et aux différents produits chimiques. Il permettra un rendement moins naturel mais il offre l’avantage d’être imputrescible et très abordable d’un point de vue du prix.

4) Comment bien entretenir sa terrasse ?

C’est indéniable : une terrasse, qu’elle soit en pin, en teck ou de toute sorte de bois, demande un minimum d’entretien pour conserver sa beauté et sa praticité tout long de l’année. De nombreux produits sont disponibles sur le marché et tous sont destinés à conserver une bonne qualité pour le bois et à améliorer sa durabilité dans le temps. L’avantage majeur est que contrairement aux autres matériaux, cet entretien est moins important mais cela ne veut pas dire qu’il doit être inexistant.

De nombreux facteurs peuvent altérer le bois comme par exemple le soleil qui favorise le grisement du bois ou l’humidité ambiante ou encore la pluie qui favorise l’apparition de mousse.

Pour ce qui concerne l’entretien de terrasse grisée, il est nécessaire d’appliquer une protection spécifique, qui est un saturateur. Ce dernier doit être conforme à la réglementation en vigueur pour ce qui concerne les composants organiques volatiles. Ce saturateur est appliqué de une à deux couches au moment de la pose et l’opération doit être renouvelée une à deux fois par an maximum. Bon à savoir : certains saturateurs sont teintés, ce qui vous permet d’obtenir un rendu de bois plus ou moins clair selon vos préférences.

Pour ce qui est de l’entretien du bois de façon général, il est nécessaire d’opter pour des produits de qualité pour garantir la protection et la préservation de son rendu naturel. Pour cela, orientez vous vers une huile de qualité premium car dans le cas contraire, l’effet souhaité sera complètement inversé : elle noircira le bois et atténuera sa qualité sur le long terme.

Si votre terrasse est composée de lames disposées de façon verticale (c’est par exemple le cas du bardage), évitez tant que possible les produits de type filmogène comme les laques et les lasures. Avec le temps, ils vont créer une abrasion et favoriser l’apparition des marquages de pas sur les zones les plus fréquentées.

5) Comment nettoyer sa terrasse en bois ?

Outre l’entretien, il faudra également composer avec le nettoyage qui s’effectue une à deux fois par an. Pour cela, choisissez une solution simple : de l’eau et une brosse. Contrairement aux idées reçues, il est inutile d’utiliser de l’eau de javel sur sa terrasse bois : cela altère sa qualité et dégrade petit à petit le matériau.

Choisissez des produits doux et très peu agressifs : le mieux est de vous orienter vers des produits spécialisés qui sont facilement trouvables auprès des entreprises dédiés à ces aménagements ou dans tous les bons magasins de bricolage.

Il suffit simplement de brosser dans le sens des planches et de dégager au maximum les espaces entre les lames afin de favoriser l’écoulement et l’évacuation de l’eau. Si celle-ci stagne, alors vous risquez de voir apparaître de la mousse et risquez de glisser !

6) Vrai ou faux ?

– Le bois peut il devenir gris avec le temps ?
VRAI. A cause de l’exposition directe au soleil, le bois, quelque soit sa nature (massif, teck, cumaru, etc) et des rayons UV, les lames prennent peu à peu une teinte qui varie entre le gris et le doré. Si vous souhaitez apporter une solution efficace contre ce phénomène il suffit d’appliquer une à deux fois par an une huile adaptée.

– Le nettoyage d’une terrasse en bois coûte cher
FAUX. D’une part il suffit de la nettoyer une à deux fois par an avec du savon, de l’eau et une brosse, et d’autres part les produits d’entretien sont peu coûteux pour la surface et leur fréquence d’utilisation. Si vous souhaitez conserver sa teinte d’origine, équipez vous d’un saturateur qui devra être appliqué au moins une fois dans l’année.

Cela vous demandera du temps, certes, mais sachez que des sociétés spécialisées proposent ce service dans un excellent rapport qualité prix.

– Une terrasse en bois est glissante
FAUX.Même si cette dernière est une lame terrasse lisse, elle n’est en aucun cas glissante et ne favorise pas les risques de chute et de glissade. Si vous souhaitez faire construire une terrasse en bordure de piscine ou de toute autre source d’eau, alors préférez le teck ou encore l’afrormisia qui ont l’avantage de contenir plus de silice et qui sont moins glissants.

En revanche, une terrasse devient glissante (et dangereuse) quand les mousses commencent à apparaître : c’est pourquoi il est nécessaire de la nettoyer et de veiller à ce que l’espace entre les lames soit suffisant. Moins l’eau stagnera, moins il y aura de risque de formation de mousse. Pour apporter une solution à ce phénomène il suffit de frotter à la brosse dès que la végétation commence à apparaître et à passer une spatule entre les lames pour favoriser l’évacuation de l’eau.

Bien entendu, il est toujours déconseillé de courir et de faire des gestes brusques lorsque la terrasse est humide, comme par temps de pluie ou dans un contexte de baignade.

– Une terrasse en bois présente de beaucoup trop d’inconvénients
FAUX. Au contraire, la terrasse bois présente très peu d’inconvénients et les avantages sont bien plus nombreux. Elle est écologique, facile d’entretien, présente une esthétique agréable et contribue à embellir vos espaces extérieurs. Les produits d’entretien sont accessibles et sont facilement trouvables auprès des entreprises spécialisées ou dans les magasins de bricolage tout au long de l’année. Elle est agréable à utiliser à tous les moments de l’année : que ce soit en été ou au printemps ou encore en automne.

Bien entendu, il faut redoubler de vigilance pendant les barbecues estivaux : le bois est un matériau hautement inflammable et il convient de cuisiner en respectant une distance de sécurité suffisante.

Peindre le sol de sa terrasse
EntretienPeindre le sol de sa terrasse
Demandez Votre Devis Gratuit ? Réponse Sous 24 Heures !

Demandez Votre Devis Gratuit